Retour sur le 23ème Congrès annuel.

Le 23ème congrès national de la CNRA s'est déroulé les 19 et 20 mai 2017 à Paris.
Le Vendredi 19 nous étions accueillis au Sénat et le samedi 20 dans les locaux du campus universitaire E-Artsup.
Ce congrès a mobilisé plus d’une centaine de responsables, salariés et bénévoles de radios associatives.
Bien que la question de leurs moyens financiers se pose régulièrement, les congressistes ont été particulièrement sensibilisés à la construction de l’avenir de leurs médias en partageant leurs expériences fédérales novatrices.
Les échanges se sont portés notamment autour de leurs aspirations à développer des outils et des savoir-faire en lien avec les nouveaux modes d’écoute de la nouvelle génération.

Beaucoup plus de détails et d'informations sur les plénières et ateliers du 23ème congrès annuel de la CNRA en cliquant ici.

Nouveau bureau de la CNRA

Le nouveau bureau de la CNRA a été élu lors du dernier Conseil d'Administration du 01 juillet 2017.
Changement de présidence avec une co-présidence pour la saison 2017/2018 et l'élection d' Eliane BLIN (Présidente) et Farid BOULACEL (Président) à la tête de la confédération.

Retrouvez l'intégralité des membres élus au bureau en cliquant ici.

Baisse des emplois aidés

COMMUNIQUE

Début août, le gouvernement a annoncé brutalement la suppression des emplois aidés. Face à cette annonce, la CNRA affirme sa solidarité avec l'ensemble du secteur associatif. C'est plus de 800 000 jeunes, qui vont se retrouver en grande difficulté.

Lire la suite...

 

Décès d'Abdelmajid Daboussi

Notre ami Abdelmajid Daboussi, fondateur et Directeur de Radio Soleil, vient de nous quitter le 10 septembre dernier.
Celui que nous appelions "Amar" a été de tous les combats pour la diversité, dans sa vie comme sur les ondes.
Journaliste et militant, il avait fondé à son arrivée de Tunisie le mensuel « Solidarité» dédié à la défense des droits des immigrés et "Radio Soleil" à Paris puis Nancy et St Etienne.
Il a participé activement à la création de la CNRA et sa personnalité forte et chaleureuse, alliée à ses talents de médiation, l'ont amené naturellement à en devenir Président.
Il a été l'un des fondateurs du premier GIP EPRA, celui ou les radios interculturelles siégeaient au CA aux côtés de la CNRA et de RFI, pour lutter ensemble contre toutes les discriminations.

Avec Amar nous perdons un ami et un des pionniers de l'engagement radiophonique au service du bien commun et du vivre ensemble.
Nous pensons à son épouse, Lorraine, et à sa famille que nous assurons de notre soutien dans l'épreuve.
Son humour et sa gourmandise de la vie vont nous manquer.

Soutien de la CNRA au Service Public

En dépit de demandes  auprès de l'exécutif  et du législatif depuis plusieurs années, le CSA refusait de préempter des fréquences RNT pour Radio France en dépit des demandes répétées du président Mathieu Gallet.

 Dans un article du Monde du 12 septembre,  l'État demande à l'audiovisuel public de nouvelles économies, à hauteur de 80 millions d'euros non prévus dans le COM des sociétés publiques, dont 20 millions d'euros pour Radio France selon le SNJ.

les radios associatives, de par leur Charte de bonnes relations avec Radio France, ne peuvent que soutenir les positions du service public et déplorer que l'Etat obligé par son COM (contrat d'objectif et de moyens), et donc financeur et décisionnaire des priorités et l’entreprise signataire se doit de le respecter, ce qui ne semble pas être le cas.

Le COM, le Contrat d’objectifs et de moyens en est un. Il engage en principe l’Etat qui finance et décide des priorités et l’entreprise signataire qui doit les respecter

Nos dernières publications

En dépit de demandes  auprès de l'exécutif  et du législatif depuis plusieurs années, le CSA refusait de préempter des fréquences RNT pour Radio France en dépit des demandes répétées du président Mathieu Gallet.

 Dans un article du Monde du 12 septembre,  l'État demande à l'audiovisuel public de nouvelles économies, à hauteur de 80 millions d'euros non prévus dans le COM des sociétés publiques, dont 20 millions d'euros pour Radio France selon le SNJ.

Notre ami Abdelmajid Daboussi, fondateur et Directeur de Radio Soleil, vient de nous quitter le 10 septembre dernier.
Celui que nous appelions "Amar" a été de tous les combats pour la diversité, dans sa vie comme sur les ondes.
Journaliste et militant, il avait fondé à son arrivée de Tunisie le mensuel « Solidarité» dédié à la défense des droits des immigrés et "Radio Soleil" à Paris puis Nancy et St Etienne.

COMMUNIQUE

Début août, le gouvernement a annoncé brutalement la suppression des emplois aidés. Face à cette annonce, la CNRA affirme sa solidarité avec l’ensemble du secteur associatif.
C’est plus de 800 000 jeunes, qui vont se retrouver en grande difficulté.