Application des nouvelles valeurs de points dès juillet.

C'est à présent chose faite, l'arrêté d'extension a été publié au Journal Officiel le 30 juin.

Négocié par les partenaires sociaux en Commission Mixte Paritaire de la Radiodiffusion élargie aux syndicats de journalistes en décembre 2015, les nouvelles valeurs des points A et B entrent donc en vigueur à compter de ce mois de juillet 2016.

Les salaires de juillet seront donc modestement revalorisés, à la fois au regard de l'inflation très basse, et des efforts consentis par ailleurs par l'ensemble des radios sur d'autres fronts, le régime Couverture santé & prévoyance notamment.

Retrouvez toutes les informations en cliquant ici.

Un sondage sur les emplois et le financement de chaque radio

A leur demande, la CNRA et le SNRL, ont été reçues le 30 mai dernier au Cabinet de la Ministre de la Culture et de la Communication, puis le 24 juin au Cabinet du Secrétaire d’Etat au Budget.

L'objectif de la CNRA : c’est l’abondement du FSER de 1 million d’euros dès 2016 et au moins 2 millions en 2017.

Pour encore mieux défendre la situation précaire des radios locales associatives que nous rappellerons lors de nos prochains rendez-vous ministériels et parlementaires à la rentrée, nous vous demandons de bien vouloir répondre au sondage sur l'état des emplois et du financement de votre radio.

Ce sondage ne prendra que 10 minutes et il est à renvoyer à coordinationatcnra.fr dès à présent et avant le 8 septembre 2016. Nous vous remercions par avance de votre concours comme un soutien à nos démarches de la préservation des radios associatives non commerciales en France.

Participer à l'enquête (format PDF)     Disponible aussi au format ODT

Le Gouvernement renforce son soutien aux radios associatives pour 2017, la CNRA reste mobilisée pour le FSER 2016

La cause des radios associatives a été entendue par le Gouvernement.

La Ministre de la Culture et de la Communication, Audrey Azoulay, a annoncé un abondement de 1,7 M€ pour le FSER lors de la présentation du budget 2017 de la Culture et de la Communication le 28 septembre.

Après les arbitrages de Bercy, le soutien de l’Etat aux radios associatives passe de 29M€ à 30,7 M€, soit une augmentation proche de 5,88 % qui devrait se confirmer par le vote du Budget de l’Etat à l’Assemblée Nationale. Forte des soutiens au secteur lors du dernier congrès de la CNRA à Strasbourg les 20 et 21 mai, la CNRA a été confortée dans sa mobilisation auprès des Ministères en multipliant les rendez-vous et en interpellant les parlementaires sur les territoires des radios locales.

Retrouvez l'intégralité du communiqué à suivre sur ce lien : http://www.cnra.fr/les-financements

Un nouveau représentant de la CNRA au CA de l'AMARC Europe

Lors de l'AG 2016 de l'AMARC,
Sylvain Rodinson (Radio Grésivaudan et CRANC RA) a été élu comme représentant de la CNRA au Conseil d'administration de L'AMARC Europe.

Il y succède à J.Paul Gambier, au terme de deux mandatures.

>> Pour en savoir plus, lire notre actu complète.

Nos dernières publications

Sylvain Rodinson (Radio Grésivaudan et CRANC RA) a été élu comme représentant de la CNRA au Conseil d'administration de L'AMARC Europe ce lundi 24/10/2016.
Il y succède à J.Paul Gambier, au terme de deux mandatures.
Les délégués de 70 radios associatives et communautaires réunies en Assemblée générale à Halle (D) ont massivement validé la candidature de Sylvain et son engagement concernant le rôle des radios associatives et de leurs organisations sur la question des réfugiés en Europe.

L’AMARC lance une agence de presse provisoire et multilingue : Radio COP22. Ce projet propose une couverture éditoriale adaptée aux besoins éditoriaux des radios associatives, communautaires, campus et libres du monde entier à l’occasion de la COP22, la conférence de l’ONU sur les changements climatiques, du 7 au 18 novembre à Marrakech (Maroc).

Chaque année, la CNRA organise son congrès afin de vous rendre compte de ses activités, de vous apporter des informations utiles sur notre secteur et de vous présenter les orientations futures de ses actions.

Ces rendez-vous sont aussi propices aux débats, aux échanges et à la convivialité.