La FRANC-LR développe sa coopération avec les radios libres de Tunisie

CarteAprès la mission d’un délégué de la FRANC-LR menée à l’automne à Médénine (sud tunisien), avec le concours du Conseil Général 34, et la venue dans l’Hérault, en décembre 2013, de trois représentants de l’association JEKTIS pour les médias libres en Tunisie, avec le soutien de l’Ambassade de France, SCAC de Tunis, la FRANC-LR a intégré officiellement le processus de coopération décentralisée Franco-Tunisien. Medenine

Le soutien technique et financier du CG et du MAE ont été essentiels pour la réussite de cette première phase

Cet engagement des radios associatives françaises sur ce terrain se déroule au lendemain de l’adoption de la nouvelle constitution Tunisienne, à un moment où les enjeux de la liberté de la presse et du pluralisme démocratique sont au cœur du débat sociétal.

Interview de M. le Gouverneur de Médenine

Signature

Une action coordonnée avec celle de l’AMARC Europe

La venue du Président de la FRANC-LR en Tunisie pour participer au 9° Comité de Pilotage de la coopération « Hérault-Médenine » acte de la place que peuvent prendre les radios associatives pour accompagner de leurs compétences un processus opérationnel de développement de la liberté d’expression, des médias et des service aux populations locales. Elle intervient au lendemain de la tenue à Tunis d’un séminaire sur le développement et la structuration des radios libres en Tunisie, dans le cadre du projet européen MEDNET dont l’AMARC Europe est partenaire.

Lors de ce séminaire, les responsables des radios libres tunisiennes ont acté de la complémentarité entre les deux organisations représentatives, le Syndicat Tunisien des Radios Libres - STRL et le Syndicat Tunisien des Médias Communautaires – STMC.

Le premier, basé dans la capitale, est dédié à la spécificité du média radio et le second, structuré à partir des régions, est voué au développement de l’ensemble des médias libres, sur quelque support que ce soit (Vidéo, FM, web et papier)

Le rôle des radios associatives héraultaises

A l’heure ou la DGMIC (Ministère français de la Culture) sensibilise ses homologues tunisiens à l’importance du Fonds de Soutien à l’Expression Radiophonique comme garantie de la liberté d’expression et du développement de la communication sociale, il était important que des radios associatives françaises viennent en appui à l’émergence de médias citoyens en Tunisie.

La présence de l’organisation des radios associatives héraultaises aux côtés des structures de représentation des médias communautaires tunisiens constitue un engagement citoyen et solidaire, pour accompagner l’émergence des médias libres en Tunisie, leur développement et leur inscription durable dans le paysage médiatique de leur pays.

Que son représentant soit membre d’une délégation officielle française, reçue par le plus haut représentant de l’Etat Tunisien en région, constitue reconnaissance bilatérale, confortée par le soutien du Service de la Coopération et de l’Action Culturelle de notre Ambassade à Tunis.

Une démarche globale

Il ne s’agit pas pour l’instant de jumelages entre radios mais surtout d’appui méthodologique et technique.

Radio Jektiss

L’échange de programmes reste à organiser pour répondre aux attentes distinctes de part et d’autre et surmonter la question de la langue. La production et la diffusion des programmes radio qui accompagnent l’action de la coopération « Hérault-Médenine » constitue un banc d’essai en vrai grandeur. L’initiative de nos homologues tunisiens d’ouvrir à Médenine une structure de formation aux médias au sein de l’Institut des Sciences Humaines de Médenine (ISH) constitue un des enjeux majeurs de notre collaboration future et un des chantiers les plus utiles à l’émergence d’une nouvelles génération médiatique en Tunisie, celle qui s’inscrira dans son nouveau paysage audiovisuel en cours de définition.

Innauguration

Leur capacité à concevoir ce Média Training Center, constituer son équipe pédagogique, à conclure avec l’ISH une convention qui permet de le doter d’une logistique robuste, est une nouvelle preuve du sérieux et du concret de leur démarche.

La FRANC-LR encourage d’autres fédération régionales et la CNRA à rejoindre cette dynamique de solidarité.

Voir en ligne : l’article publié sur le site FRANC LR

Cette collaboration s’inscrit dans le cadre d’une convention de partenariat entre la FRANC-LR et L’Association Jektiss