Présentation

La CNRA - Confédération Nationale des Radios Associatives, est l’organisation représentative des radios libres françaises structurées en fédérations régionales ou nationales, reconnue en tant que telle par les pouvoirs publics.


Depuis sa création en 1991, conformément à ses statuts, notre confédération s’est efforcée de regrouper, avec le soutien des fédérations régionales et nationales françaises, l’ensemble des radios associatives ; des radios de toutes sensibilité, obédiences, confessions ou courants, dès lors qu’elles ont pour but la communication sociale.


La réalité plurielle du secteur des radios associatives n’a pas facilité la tâche de la CNRA pour assumer ses objectifs de « rassembleur ». Avec des dirigeants assumant des responsabilités bénévoles ou salariées dans leurs radios, c’est dans la transparence et à l’écoute de la différence que la CNRA a œuvré pour représenter aujourd’hui 18 fédérations de radios associatives, soit la quasi totalité des fédérations existantes en France. Plus de 260 radios implantées dans plus de 80 départements français dont 3 d’Outre-mer, avec près de 10.000 bénévoles et 1.200 emplois salariés.


Les élections et décisions qui engagent la CNRA sont prises sur la base de mandats annuels délivrés par écrit par chacune des radios représentées. Ces mandats sont vérifiés, validés et publiés après contrôle du paiement des cotisations.


Toutes les radios adhérentes accomplissent des missions de communication sociale de proximité « entendue comme le fait de favoriser les échanges entre les groupes sociaux et culturels, l’expression des différents courants socioculturels, le soutien au développement local, la protection de l’environnement ou la lutte contre l’exclusion. ».


La CNRA n’impose pas de modèle, les radios éligibles aux aides de l’Etat peuvent y adhérer dès lors qu’elles respectent un fonctionnement non commercial. Seules « ne peuvent être membre de la CNRA les radios ou fédérations qui prônent l’exclusion, la haine et le racisme »